Taxe kilométrique: plusieurs barrages filtrants signalés en Wallonie

Les manifestants protestent contre le prélèvement kilométrique imposé aux chauffeurs de poids lourds par les trois Régions du pays depuis le 1er avril.
Les manifestants protestent contre le prélèvement kilométrique imposé aux chauffeurs de poids lourds par les trois Régions du pays depuis le 1er avril. - © ANTHONY DEHEZ - BELGA

Des transporteurs routiers manifestent notamment sur la N50 au niveau de l'échangeur de Froyennes qui relie la nationale à l'autoroute E42, signale mardi matin la police fédérale de la route. Le barrage filtrant qu'ils ont mis en place provoque des ralentissements dans les deux sens, surtout à Tournai, mais les embarras de circulation sont limités, d'après Touring Mobilis.

Les manifestants protestent contre le prélèvement kilométrique imposé aux chauffeurs de poids lourds par les trois Régions du pays depuis le 1er avril.

Plusieurs transporteurs, principalement affiliés au Syndicat des indépendants et des PME (SDI), avaient prévu de mener des actions de blocage à différentes frontières du pays à partir de dimanche soir 22h00. Les chauffeurs avaient prévenu que "l'action risquait de durer".

Ainsi, en province de Liège, dans le rond-point des Hauts-Sarts, des agents pénitentiaires ont bloqué un temps l’accès au zoning d’Herstal. Ensuite, vers 9h30, c’étaient au tour des bretelles d’accès et de sortie " Rocourt " sur l’E40 (Aix-la-Chapelle-Bruxelles) d’être complètement bloquées par des manifestants. Toujours en province liégeoise : il y a eu des blocages dans l’échangeur de Vottem, où la circulation a été perturbée sur l’E313 vers Anvers (dans les deux sens).

Enfin, également signalé : un barrage filtrant dans le rond-point de Marche-en-Famenne. Une action qui s’est terminée vers 9h00.

Pour rappel, lundi, seules des perturbations au niveau de deux ronds-points à Ghislenghien et Leuze-en-Hainaut avaient été observées.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK