Suspicion de nécrophilie à Wanze: des restes humains retrouvés

Des éléments de deux squelettes et deux crânes ont été retrouvés au fond d'un puits de mine lors des fouilles menées mercredi, à la demande des autorités judiciaires de Huy, dans le bois privé du Gistru, au bout de la rue Sur le Plain, sur les hauteurs du village d'Antheit, dans l'entité de Wanze, a confirmé le parquet de Huy.

L'un de ces squelettes est celui d'une personne décédée en 1888 et enterrée au cimetière de La Buissière, à Huy. La découverte des ossements dans le bois d'Antheit correspond à ce que la personne impliquée dans ce dossier a spontanément exposé, a déclaré le procureur du Roi de Huy.

Vendredi, un Wanzois âgé d'une trentaine d'années avait fait l'objet d'une mesure d'urgence d'internement, à la demande des autorités judiciaires.

L'individu a déclaré s'être rendu à deux reprises dans un cimetière et y avoir vu des caveaux ouverts. A l'heure actuelle, il reste interné.

Selon le parquet, pour autant qu'il soit reconnu responsable de ses actes, le Wanzois pourrait notamment être poursuivi pour violation de sépulture, un délit passible d'une peine d'emprisonnement d'un mois à un an, assortie d'une amende.

Le parquet n'évoque pas, à ce stade, de faits de nécrophilie ou de nécrophagie dans le chef du suspect, mais souligne néanmoins le caractère morbide de l'affaire. Diverses vérifications médicolégales doivent encore être réalisées. L'instruction confiée au juge Frédéric Frenay suit son cours.

 

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK