Suspension du prononcé pour un prof qui a tenté de maîtriser un élève à Beauraing

Un enseignant d'une école de Beauraing a tenté de maîtriser un élève turbulent, en juin 2015. Poursuivi devant le tribunal correctionnel de Dinant pour coups et blessures volontaires, il a bénéficié mercredi d'une suspension du prononcé de cinq ans.

Ce professeur effectuait un remplacement de plusieurs mois dans cet établissement beaurinois et enseignait à trois classes de 4e professionnelle. "Les locaux n'étaient pas alignés. Je ne savais pas avoir mes yeux partout. Dans une des classes, un élève que je connaissais déjà d'un autre établissement faisait les 400 coups", a indiqué le prévenu à l'audience.

Le jour des faits, cet élève qui a déjà été renvoyé de quatre écoles différentes auparavant s'est presqu'entièrement mis nu, a proféré des insultes et a lancé un berlingot de jus de fruit sur ses camarades de classe.

Pour éviter le débordement, le professeur a plaqué l'élève contre un casier en le saisissant par les épaules et ce devant un ouvrier qui passait par là juste au même moment. L'élève s'est plaint à la direction, expliquant avoir été étranglé par son professeur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK