Suspension du prononcé pour le déterreur de cadavres wanzois

La chambre du conseil de Huy a accordé mardi matin la suspension probatoire du prononcé de la condamnation au Wanzois poursuivi pour avoir déterré des cadavres dans des sépultures de la région de Huy, a-t-on appris de source judiciaire.

Fin octobre 2009, ce Wanzois âgé de 36 ans avait été arrêté après la découverte de restes humains lors de fouilles dans un bois d'Antheit (Wanze, province de Liège). Il a avoué avoir déterré des restes humains d'un cimetière hutois. Comme demandé par son avocat, Me Alexandre Wilmotte, le déterreur de cadavres a obtenu mardi de la chambre du conseil de Huy la suspension probatoire du prononcé de sa condamnation, pour une durée de trois ans. Il ne devra donc pas répondre de ses actes devant un tribunal correctionnel.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK