Subvention pour les lacs de l'Eau d'Heure

RTBF
RTBF - © RTBF

Le ministre wallon en charge du tourisme, Paul Furlan, a octroyé une subvention de fonctionnement d'un montant de 2 200 000 euros à l'asbl Les Lacs de l'Eau d'Heure pour l'année 2010.

Le site des lacs de l'Eau d'Heure est un site majeur en matière de développement touristique vert et durable en Wallonie, mais aussi en matière de développement économique et ce, en rayonnant sur toute la région. Diverses initiatives sont d'ailleurs prises en ce sens par l'asbl depuis plusieurs années pour diversifier l'offre et respecter en même temps ce magnifique cadre naturel.

L'association Les Lacs de l'Eau d'Heure connaît depuis deux ans un accroissement important de son périmètre d'actions au fur et à mesure de la réalisation des nouveaux investissements, qu'ils soient financés par le public ou par le privé, et du transfert de patrimoine du Commissariat général au tourisme à l'asbl. Des moyens budgétaires conséquents doivent être prévus pour faire face à ces nouveaux centres d'exploitation. Cette subvention permettra dès lors la poursuite de son programme de développement et sera décliné tel que défini dans le plan d'actions 2010 de l'asbl Les Lacs de l'Eau d'Heure.

Le programme : la finalisation du village existant, le suivi de la construction et de la commercialisation du Village de Vacances Lamy, le suivi de la construction et de la commercialisation du Centre d'habitats légers de loisirs, la finalisation de la construction et la mise en exploitation des clubs nautiques, et la recherche d'investiseurs et d'exploitants.

Avec cette subvention, le ministre wallon en charge du tourisme permet à l'asbl Les Lacs de l'Eau d'Heure de poursuivre les missions qui lui sont assignées et continuer à s'inscrire dans une politique de développement touristique durable en y intégrant notamment les paramètres environnementaux, énergétiques, d'épuration des eaux, de conservation de la nature ou de sécurité.

 

G. Fobe

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK