Jette : le chantier du tram 9 commence ce lundi

STIB: le chantier du tram 9, Simonis-Heysel, démarre lundi
2 images
STIB: le chantier du tram 9, Simonis-Heysel, démarre lundi - © Tous droits réservés

Les Jettois vont devoir prendre leur mal en patience. Le chantier du tram 9 démarre ce lundi matin. Une fois construite, celle ligne de tram 9 reliera la station de métro Simonis au plateau du Heyzel en passant par l’Hôpital Universitaire de Jette.

En réalité, ce lundi, ce sont les travaux préliminaires qui commenceront. Le chantier en lui-même débutera quant à lui en août prochain. Ils devraient durer trois ans. En 2018, la ligne devrait s’arrêter un peu après l’Hôpital Universitaire de Jette. Après cela, il restera le tronçon entre l’hôpital et le plateau du Heyzel qui fait l’objet d’un accord de principe pour être construit lors de la prochaine législature.

La nécessité d’une nouvelle ligne de tram

Cela fait douze ans que le projet de la ligne tram 9 est dans les cartons de la région mais son délai de mise en œuvre a été contrarié par de nombreuses réticences et des questions budgétaires. En effet, la réalisation de ce projet nécessite 66 millions d’euros. Il s’agit peut-être là d’un gros budget mais il en vaut la chandelle. Hervé Doyen, le bourgmestre de Jette, souligne que "la commune de Jette connaît un gros essor démographique. Il est donc important d’avoir un réseau de transport public qui soit crédible." Il a activement soutenu la construction de cette ligne de tram de trois kilomètres.

Pascal Smet, ministre bruxellois de la Mobilité, est enthousiaste : "C’est plus qu’une ligne de tram, c’est un projet de vie. Ça va être un espace public de qualité qui va être aménagé avec une ligne de tram qui, elle, va relier deux lignes de métro existantes. "

Organisation des travaux en quatre phases

La construction de cette ligne de trois kilomètres à travers plusieurs quartiers denses engendrera des perturbations jusqu'en 2018. Ces trois années s'annoncent donc difficiles pour les Jettois. Certes, les craintes pourraient être légitimes pour de nombreux riverains et commerçants. Et, pour rassurer les inquiets, Pascal Smet et Hervé Doyen mettent tous les deux en avant la méthode retenue pour organiser le chantier.

Hervé Doyen, le bourgmestre de Jette, explique que "le dossier est ‘saucissonnés’, c'est-à-dire ‘phasé’. Dans les jours qui viennent, on commence par le haut de la commune. C'est-à-dire de la limite avec Wemmel à la place de l’ancienne barrière sur l’avenue du Laerbeek et sur l’avenue de l’Arbre à Ballon. Quand cette phase sera terminée, on passera successivement aux phases suivantes. L’idée étant bien que l’impact de ce chantier se fasse de manière limitée … phase par phase ".

Place Reine Astrid ; un nœud stratégique

La place Reine Astrid cristallise par contre les inquiétudes. On y a prévu, en plus du tram, la construction d’un parking souterrain destiné à compenser les places perdues en surface. Bernard Van Nuffel est l'échevin de l'espace public. Il a longuement évoqué le sujet avec les riverains et les commerçants. Sa priorité est que "en tout temps, même en période de chantier, même quand on creuse le parking, on ait une accessibilité à pied aisée aux commerces ".

Une excellente collaboration avec la région

Le bourgmestre de Jette, Hervé Doyen, se réjouit de l'excellente collaboration avec la région surtout autour de la Place Reine Astrid. La Région entend, la Région répond. La région a compris qu’il fallait communiquer, elle a répondu aux attentes des citoyens en créant notamment un site internet qui sera entièrement dédié au Tram9 . Une première en région bruxelloise.

Jérôme Durant

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK