Sterpenich: le projet de parc commercial et de loisirs ne verra pas le jour

Philippe Henry, ministre wallon de l’Aménagement du Territoire.
Philippe Henry, ministre wallon de l’Aménagement du Territoire. - © Belga

Le ministre wallon de l’Aménagement du Territoire, Philippe Henry, vient de confirmer le refus de permis unique pour le projet de construction d’un nouveau centre commercial de 24 000m². Un refus décidé en première instance par le fonctionnaire-délégué de la Wallonie.

Pour le ministre Henry, créer un troisième pôle de périphérie dans  le bassin de vie d’Arlon serait préjudiciable au développement des pôles commerciaux existants de Messancy ou de l’Hydrion. Et le projet de Sterpenich fragiliserait encore davantage le centre-ville d’Arlon.

Autre argument retenu pour justifier ce refus : le site  de Sterpenich est éloigné de l’habitat et situé à l’écart des axes de transport en commun. 

Le directeur-général d'Idelux, Fabian Collard se dit déçu et ne s'y attendait pass vraiment puisque  différentes instances avaient marqué leur accord, comme le comité socio-éconmique. Et puis, estime-t-il encore, le Ministre n'a pas tenu compte du contexte transfrontalier.

Du côté des commerçants du centre-ville d’Arlon, c’est un sentiment de joie qui domine ce matin. A lire notamment dans la presse locale.

Philippe Herman

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK