Stavelot et Malmedy récupèrent 1.2 millions d'euros grâce à la F1

Stavelot et Malmedy récupèrent 1.2 millions d'euros grâce à la F1
Stavelot et Malmedy récupèrent 1.2 millions d'euros grâce à la F1 - © Tous droits réservés

Bonne nouvelle pour les villes de Stavelot et Malmedy. Elles vont récupérer des sous. Plus d'1,2 million d’euros à elles deux. De l'argent issu de la taxe sur les spectacles. Le spectacle dont il est question, c'est le Grand Prix de Formule 1 qui remonte à 2005.

2004, 2005, deux Grands Prix gérés par la société DDGP pour Didier Defourny Grand Prix. La F1 comme d'autres manifestations sur les territoires de Malmedy et Stavelot est soumise à la taxe sur les spectacles. Mais la société de Didier Defourny est tombée en faillite et la curatelle n'entendait pas s'acquitter de cette taxe. Les communes sont donc allées en justice. La cour d'Appel de Liège vient de leur donner raison pour ce qui concerne l’édition 2005.

"Nous sommes très heureux, confie Thierry de Bournonville, bourgmestre de Stavelot. Nous avons un budget d’à peu près 10 millions d’euros. Les 622 000 euros que nous récupérons vont certainement être mis en fonds de réserve pour aménager le bâtiment que nous venons d’acheter à Belgacom en salle culturelle".

Malmedy récupérera sensiblement la même somme, un juste retour des choses pour le bourgmestre Jean Paul Bastin. "C’est une activité économique importante mais il y a, ne fût-ce qu’en terme d’encadrement policier, en terme de propreté et en terme d’organisation, quelque chose de très important et de très lourd à gérer".

Ceci dit, les bourgmestres y croiront quand ils verront les sous. Pour 2004, il y avait eu pourvoi en cassation et les villes avaient été déboutées.

 

Françoise Dubois

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK