Square Vergote : promis à l'abattage, deux hêtres morts deviennent des œuvres d'art

Square Vergote : promis à l'abattage, deux hêtres morts deviennent des œuvres d'art
4 images
Square Vergote : promis à l'abattage, deux hêtres morts deviennent des œuvres d'art - © Tous droits réservés

Vous les avez peut-être aperçus sur votre trajet entre Reyers et Montgomery. Deux arbres du Square Vergote sont en pleine transformation. Ces deux hêtres pourpres, morts des suites d’un champignon, s’apprêtent à connaître une deuxième vie artistique, à l’initiative de l’administration Bruxelles-Mobilité.

L’inauguration de ces deux œuvres d’art aura lieu ce samedi 25 janvier de 14 heures à 16 heures : le public est le bienvenu pour rencontrer les sculpteurs sur bois.

Mi-arboristes, mi-artistes, les quatre membres du collectif franco-belge Solid-Art s’activent dans le froid depuis lundi. Tronçonneuses et meuleuses sont leurs outils de création.

Les arbres mettent 100 ans à devenir grands

Donner une deuxième vie à un arbre mort, c’est une évidence pour ce collectif. "Les arbres mettent 100 ans à devenir grands. C’est trop facile de les faire disparaître en un seul coup de tronçonneuse", estime Julien Coirier.

La démarche vise à amener une réflexion sur la gestion des arbres. "Tout ce bois, habituellement, ce serait de la bûche pour du bois de chauffage ou, pire, du déchet, rappelle cet arboriste français devenu sculpteur sur bois au fil des ans. En tant qu’arboriste de métier, on a envie qu’il y ait plus d’arbres bien entretenus qui amènent une vraie valeur ajoutée dans les espaces urbains et périurbains."

Devenus des œuvres d’art, les deux hêtres morts resteront bien en place sur le square Vergote. Même les chutes de bois seront valorisées par les artistes. "On en fait du mobilier urbain : des bancs, des fauteuils, des jeux pour enfants. C’est la forme des chutes qui nous guide", explique l’artiste gantois Joachim Louis.