"Space Days": le spatial wallon, locomotive pour d'autres secteurs?

"Space Days": le spatial wallon, locomotive pour d'autres secteurs?
"Space Days": le spatial wallon, locomotive pour d'autres secteurs? - © Tous droits réservés

Le secteur spatial en Wallonie occupe 1600 personnes et génère un chiffre d’affaire annuel de 220 millions d’euros. Mais les perspectives mondiales sont sans commune mesure avec ces chiffres: on parle dans les cinq à dix ans de centaines de milliards. Et la Wallonie est bien placée pour en prendre sa part.

Pour évoquer le développement de ce marché, des "Space Days" seront organisés les 13 et 14 octobre à Transinne, où se situe le célèbre Euro Space Center.

Wallonie Espace et le pôle de compétitivité Skywin y invitent tous ceux qui pensent que les technologies spatiales pourraient répondre à certains de leurs besoins.

"Il faudra, lors de ces Space Days, réfléchir avec eux en quoi le spatial peut apporter une solution novatrice, d’entendre les besoins exprimeés et d’imaginer des solutions à apporter", explique Michel Stassart, Directeur adjoint du Pôle SKYWIN.

Ce dernier relève qu'historiquement, les premières applications spatiales ont surtout eu des applications civiles dans les télécoms. Lesquelles "sont devenues aujourd'hui un marché extrêmement mature", relève-t-il.

"On a le secteur des assurances, grand utilisateurs potentiels d’applications satellitaires en observation de la terre, suite à des évènements catastrophiques etc.", poursuit le haut-fonctionnaire au micro de Carl Defoy.

Mais ils ne sont pas les seuls. Et des représentants de nombreux secteurs seront dès lors présents à Transinne, annonce Michel Stassart.

Selon ce dernier, le secteur du rail et le secteur aérien seront notamment présents pour exprimer leurs attentes et voir comment améliorer "leur rendement et la qualité de leur travail, pour prouver que le spatial peut apporter quelque chose et n’est pas seulement un outil pour les scientifiques".

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK