Spa Francorchamps est-il à la hauteur ?

RTBF
RTBF - © RTBF

Cette question se pose en effet après la panne d'électricité qui a interrompu hier les 1000 kilomètres de Spa. Une panne qui a duré plus de 40 minutes. Certains dénoncent l'amateurisme de la gestion.

Court circuit... sur le circuit, ce n'est pas le titre du dernier album de Michel Vaillant, mais le nouvel avatar de Spa Francorchamps. Conséquence de cette panne, plus de chrono, plus de directs télé et une course interrompue durant 40 longues minutes.

Ces 1000 km  sont considérés comme la répétition générale avant les mythiques 24 heures du Mans mais la répétition a foiré et le directeur Pierre Alain Thibaut est dans ses petits souliers : "L'explication est d'ordre technique, il y a eu un problème dans une cabine électrique. En principe, les groupes électrogènes doivent prendre le relais immédiatement et ça n'a pas marché. Evidemment, on n'est pas fiers, on doit des excuses à tout le monde." Des excuses à tout le monde, c'est-à-dire aux 25 000 spectateurs présents et bien sûr aux pilotes.

Dans les paddocks, le professionnel Bas Leinders estime que la direction du circuit a fait preuve d'amateurisme : "Il est très dommage que le circuit qui se veut le plus beau du monde connaisse de tels problèmes d'autant plus que ce problème n'est pas neuf. On sait qu'il y a des problèmes d'électricité ici. Il faut vraiment faire quelque chose. Ce n'est pas possible. Il y a tellement d'argent des contribuables qui est injecté dans ce projet, il faut quand même donner le travail à des gens qui savent travailler. Si on ne fait pas quelque chose, le circuit risque de perdre de nouveau l'organisation du Grand Prix de Belgique".

M. Hildesheim et P.Capart

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK