Soupçons de bavure policière homophobe au BSF

Une patrouille de Police dans la gare du Midi à Bruxelles
Une patrouille de Police dans la gare du Midi à Bruxelles - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

A Bruxelles, le BSF (Brussels summer festival) bat son plein. Mais apparemment, il y a eu quelques frictions dans la nuit de vendredi à samedi. Deux jeunes parlent même de "bavure policière homophobe".

Les deux amis auraient eu une altercation avec la police de la zone Bruxelles Capitale et affirment avoir été humiliés, malmenés et insultés.

Tristan Scotte témoigne: "On s’est fait pousser plusieurs fois. Mon ami a pris son GSM pour filmer la scène montrant qu'il y avait une violence gratuite de la part des policiers. Alors on s’est fait plaquer au sol, le GSM lui a été arraché des mains. Ils en ont enlevé la carte SIM avec toutes les données qu'elle renfermait. Je me suis fait gifler à quatre reprises en me faisant insulter de 'sale petit gauchiste de …et de sale petit pédé' pendant que mon ami se faisait rouer de coups. Et on a fini par passer 10 heures en cellule".

Son ami a été blessé et un constat à l'hôpital s’est soldé par une incapacité de travail d’une durée de quatre jours. Plainte a été déposée en affaire interne.

La police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles a pris connaissance de l'agression à caractère homophobe commise par des policiers dans la nuit de vendredi à samedi, et confirmé qu'une plainte à ce sujet avait été déposée au commissariat, a indiqué le porte-parole de la police. La police de la zone Bruxelles Capitale-Ixelles a ajouté qu'une enquête interne allait être menée mais n'a pas souhaité commenter les faits.

Une cinquantaine de personnes rassemblées pour dénoncer l'agression

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées dimanche soir aux abords du commissariat du Marché au Charbon à Bruxelles, pour participer à un concert de sifflements. Leur action symbolique visait à dénoncer l'agression.

Le concert de huées et de sifflements qui a duré environ une minute s'est tenu vers 20h30 aux abords du commissariat du Marché au Charbon. L'association de lutte contre l'homophobie "Outrage" organisait l'action.

Betty Cleeren et Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK