Soupçons de bavure à Molenbeek: un policier de la zone Bruxelles-Ouest suspendu

La vidéo a été tournée rue du Presbytère.
La vidéo a été tournée rue du Presbytère. - © FACEBOOK

La vidéo a rapidement circulé sur les réseaux sociaux. On y voit un homme maintenu à terre par un policier. L’intervention se déroule, selon des témoins, rue du Presbytère à Molenbeek-Saint-Jean.

Un collègue arrive à bord de son véhicule d’intervention. Tendu, il bondit de la voiture et fonce sur le suspect pour lui asséner deux violents coups de pied au visage. Dans cette séquence filmée par un témoin depuis une maison voisine, on peut entendre le premier policier dire à son collègue « calme, calme, calme, calme ! », tout en posant sa main sur son tibia pour contenir ses réactions.

La vidéo dure moins d’une minute. Si le suspect est immobilisé et ne semble pas menaçant, il recevra encore des coups au visage. Rapidement, ils sont quatre policiers autour de lui. Un des agents lui enlèvera même ses chaussures et pour les balancer à la rue.

La vidéo ne mentionne ni le jour, ni la date de l’intervention. Mais selon nos informations, l’incident remonte à la nuit de lundi à mardi.

Enquête interne

Du côté de la zone de police Bruxelles Ouest (Molenbeek, Jette, Ganshoren, Koekelberg, Berchem-Sainte-Agathe), la porte-parole Caroline Vervaet nous indique que « le chef de corps exige une enquête. Les faits se sont produits sur le territoire de notre zone et nous avons le droit de lancer une enquête. » Selon les dernières informations, les policiers viendraient bien de la zone de Bruxelles-Ouest. Catherine Moureaux, bourgmestre PS de Molenbeek nous l’a confirmé.

« Cette intervention est d’une violence inacceptable. Rien ne peut la justifier. Je demande que l’agent impliqué soit convoqué et qu’une sanction immédiate soit prise », a-t-elle réagi sur Twitter. Le policier en question a été suspendu.

L’enquête lancée devra déterminer pourquoi le policier a agi de manière disproportionnée, selon les images.

Bodycams

En cette période préélectorale, les images ont été transférées auprès du personnel politique de la commune de Molenbeek, qui n’a pas manqué de réagir. Rachid Ben Salah (DéFI) demande par exemple que les policiers de la zone Ouest soient équipés de bodycams, afin de prévenir les actes de violence tant du côté des forces de l’ordre que du côté des citoyens.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK