Six ans de prison pour un banquier qui avait organisé le braquage de son agence

C'était le 21 septembre dernier. Ce soir-là, le gérant et une jeune employée sont interceptés par deux individus armés, sur le parking de l'agence Axa de Wavre. La jeune femme est retenue en otage dans sa voiture par l'un des braqueurs. Le second braqueur emmène le gérant dans la salle des coffres et s'en fait remettre le contenu, soit plus de 340 000 euros. Mais voilà, il s'agissait d'un faux hold-up. Le tribunal de Nivelles a estimé ce mercredi que le gérant de la banque était la tête pensante du braquage et avait simulé la prise d'otage. Il écope de six ans de prison ferme.

Elio D., un des braqueurs qui est passé aux aveux, est condamné à quatre ans avec un sursis pour ce qui excède 30 mois d'emprisonnement. La même peine est infligée à Cédric G., reconnu par la victime et confondu par les études de téléphonie mais qui niait formellement sa participation au braquage.

La compagne d'Elio D., qui a profité d'une partie de l'argent pour faire un voyage en Egypte et payer comptant une voiture, s'en tire avec une peine de travail de 150 heures. Sa mère, qui affirmait que les 50 000 euros retrouvés dans un coffre ouvert à son nom venait d'économies personnelles, n'a pas été suivie par le tribunal. Elle bénéficie cependant de la suspension du prononcé.

La jeune employée de l'agence qui avait subi un grave traumatisme psychologique à la suite de cette attaque, incapable depuis de retravailler derrière un guichet, a été licenciée par la suite.

 

Rtbf avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK