Seulement 56% des Bruxellois ont reçu leur première dose

"Nous n’atteindrons pas l’objectif de 70% de la population vaccinée avec une première dose pour la mi-juillet comme espéré". Le constat est dressé par Inge Neven, responsable du Service de l’Inspection d’Hygiène de la Cocom. "Actuellement, 56% de la population bruxelloise a reçu une première dose au moins". Et le rythme de la vaccination ralentit encore. De 50.000 à 60.000 premières doses hebdomadaires administrées ces dernières semaines, on est passé à 28.000 doses la semaine dernière et les prises de rendez-vous parmi les tranches les plus jeunes de la population sont moins rapides que prévu. Ce qui ne manque pas d’inquiéter aussi Inge Neven qui rappelle les différentes mesures prises récemment pour améliorer les chiffres bruxellois : La vaccination sans rendez-vous est disponible dans tous les centres, avec des lignes de vaccination spécifiques pour le vaccin unidose de Johnson et Johnson et la possibilité de choisir son vaccin.

Le variant delta désormais dépisté dans un test sur quatre

Avec le début des vacances, la prévalence du variant Delta, nettement plus contagieux, suscite aussi des inquiétudes. Il concernerait désormais un quart des tests réalisés et avec le retour des voyages à l’étranger, la circulation de ce variant augmentera encore. De quoi faire redouter une reprise de l’épidémie à la fin du mois d’août si la couverture vaccinale ne s’améliore pas.

Dans les maisons de repos bruxelloises, 57% du personnel soignant est vacciné

Alors que la France s’interroge sur le fait de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants, la vaccination du personnel dans les maisons de repos et les hôpitaux de Belgique fait aussi l’objet de discussion au niveau interfédéral. Et chez nous ? Selon un récent sondage réalisé à Bruxelles, 57% du personnel des maisons de repos et 65% du personnel des hôpitaux auraient reçu une première dose au moins. La résistance à la vaccination est donc une réalité parmi une partie de la population bruxelloise. Une réflexion est d’ailleurs en cours avec les communes pour identifier les milieux et les quartiers où la résistance est la plus forte.

Expérience pilote à Jette dès ce jeudi

Une unité mobile de vaccination sera déployée ces jeudi et vendredi dans le quartier Esseghem à Jette. Un bus stationnera rue Jules Lahaye, de 10 à 17 heures, et y proposera sans rendez-vous le vaccin Johnson & Johnson. Ce projet pilote a été conçu pour agir directement dans les quartiers où la couverture vaccinale est faible. Pour augmenter le succès de l’opération, une action de sensibilisation a été préalablement menée dans le quartier depuis la semaine dernière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK