Seraing : pollution à ESB, les riverains dénoncent la lenteur du dossier

A Seraing, les habitants se plaignent des importantes fumées que dégage l'usine ESB.
A Seraing, les habitants se plaignent des importantes fumées que dégage l'usine ESB. - © RTBF

A Seraing, voilà plus de 7 ans que les habitants se plaignent des importantes fumées que dégage l'usine ESB. Cette semaine, le groupe Écolo a organisé une réunion de riverains qui s'étonnent de la lenteur des mesures prises pour limiter la pollution de cette aciérie électrique.

ESB emploie environ 140 personnes. En 2008, le ville avait même envisagé de fermer l'usine. Depuis, la nouvelle direction a promis d'effectuer des travaux pour limiter l'émission des fumées poussiéreuses. Mais à l'heure actuelle, les habitants subissent encore chaque jour des problèmes de pollution atmosphérique en provenance de l'aciérie.

C'est le cas d'Auguste Jeugmans. Sur la terrasse de son appartement à Jemeppe, il pointe du doigt l'épais nuage de fumée jaunâtre: "On ne veut plus respirer ça! La réponse de mon premier courrier date du 13 octobre 2005".

Depuis, il a écrit aux autorités communales à plusieurs reprises. La police de l'environnement a dressé plusieurs procès-verbaux. Et le conseiller écolo de l'opposition Carmelo Sciortino a interpellé à cinq reprises la majorité: "Je trouve qu'à Seraing, on doit vivre avec ces entreprises mais avec des technicités autres permettant justement aux ouvriers de travailler et permettant aux citoyens de vivre dans la cité".

Le bourgmestre socialiste, Alain Mathot, est conscient du problème: "Ça a été très difficile de rencontrer la direction. On a dû aller jusqu'à la menace de fermer carrément l'industrie".

Depuis, la nouvelle direction s'est engagée à réaliser des travaux pour 20 millions d'euros afin de réduire les problèmes de pollution. Des travaux que suit la commune et qui auraient dû être achevés pour novembre mais ils ont trois mois de retard: "Encore quelques mois de patience par rapport aux riverains" poursuit Alain Mathot. "Et j'en suis un, donc je subis de la même manière. Mais je trouve qu'on ne peut pas mettre en danger non plus une société par rapport à des investissements qu'ils ont consentis et qu'ils sont en train de réaliser".

La direction de l'usine ESB a réagi dans un communiqué

L'aciérie rappelle qu'elle a entamé d'importants travaux pour limiter les nuisances atmosphériques et qu'elle met tout en œuvre pour les terminer dans les délais. Mais dans le même temps, elle confirme que ces travaux ont pris un peu de retard par rapport au planning prévu.

La direction d'ESB qui affirme aussi garder des contacts réguliers avec la ville de Seraing. Selon elle, l'opposition comme la majorité sont donc parfaitement au courant des travaux en cours. L'entreprise compte d'ailleurs inviter prochainement les autorités, la presse et les riverains pour, dit-elle, ré-expliquer ses objectifs et ceux de son actionnaire.

 

E. Dagonnier, M-P Deghaye

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK