Seraing: "le budget 2013 est préoccupant", selon Alain Mathot

Ce qui a posé problème pour confectionner le budget, ce sont les recettes. Elles ont diminué. La ville de Seraing taxait les usines d'ArcelorMittal. Depuis que les hauts-fourneaux sont arrêtés, ça fait 1,8 million d'euros en moins chaque année pour la municipalité.

Et pour ne rien arranger, les dépenses ont décollé. Deux millions de plus pour les pensions des agents communaux et 600 000 euros de plus pour la zone de police.

Pour s'en sortir, la ville a dû puiser dans ses économies. Le budget du CPAS a lui aussi été raboté. Mais on ne touchera ni au personnel ni aux services, a précisé le bourgmestre Alain Mathot.

 

J. Defgnee

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK