Seraing: l'Eros Center sera implanté sur le site de "La Cour des Miracles"

Image d'illustration
Image d'illustration - © flickr.com-Jense1

La décision a été rendue ce lundi soir par le conseil communal de Seraing. Le site de "La Cour des Miracles" a finalement été préféré à celui de Renory. L'occasion de réhabiliter ce quartier insalubre devenu un véritable chancre.

Ce futur Eros center propose aux prostituées un cadre de travail plus salubre et plus sécurisé que leurs anciens locaux. Chaque salon sera équipé d'un système de reconnaissance d'empreintes digitales, ce qui devrait permettre d'éviter les pratiques de traite des êtres humains. Grâce à ce système, toute personne qui louera ces salons pourra en effet être identifiée.

Deux sites étaient en concurrence concernant l'implantation de cet Eros Center: celui de Renory, à Ougrée, et "La Cour des Miracles" près de la rue Marnix, qui a finalement été préféré.

Le bourgmestre de Seraing, Alain Mathot explique les raisons qui ont finalement motivé ce choix: "Le désavantage, c'est qu'on est plus vers le centre, bien que les expériences existantes telles qu'Anvers ou Genève, où ils sont aussi au centre ville, montrent que ça ne crée pas de perturbation au reste de l'activité économique. L'avantage, c'est qu'on peut réaffecter un site qui est vraiment catastrophique".

La ville de Seraing envisage de confier la gestion de l'Eros Center à l'asbl Isatis, une association d'aide aux prostituées qui devrait prendre en charge aussi le futur Eros Center de Liège. Il pourrait être opérationnel d'ici 2 à 3 ans.

E. Dagonnier

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK