Seraing: l'Eros Center devrait ouvrir dans deux ou trois ans

Le bourgmestre de Seraing, Alain Mathot, l'a annoncé: un eros center pourrait voir le jour d'ici deux ou trois ans
Le bourgmestre de Seraing, Alain Mathot, l'a annoncé: un eros center pourrait voir le jour d'ici deux ou trois ans - © Archive Belga / Michel Krakowski

L'Eros Center de Seraing pourrait voir le jour d'ici deux à trois ans, a annoncé le bourgmestre Alain Mathot mercredi. Pour cela, le site visé pour son implantation, la "Cour des miracles", doit être réhabilité.

La "Cour des miracles", ancien site dévolu à la prostitution, à Seraing, a été fermée il y a quelques années, mais les propriétaires ont ensuite reloué les biens, malgré leur vétusté. Pour assainir les lieux, la Ville va procéder à la démolition d'un immeuble dans les prochains jours. Des contacts ont été pris avec les propriétaires des autres maisons pour procéder au nettoyage du site et à la sécurisation de leurs biens. Aucun n'y ayant donné suite, la Ville procédera dans les prochains jours au nettoyage des lieux, aux frais des propriétaires.
Les pompiers ont également été chargés de faire rapport de la situation actuelle. Une procédure d'expropriation doit ensuite être lancée, suivie de la démolition de ces maisons, tandis que la Ville montera le dossier et procédera aux demandes de permis d'urbanisme. La Ville de Seraing doit également déterminer si elle s'associe au projet de l'Eros Center liégeois en intégrant l'ASBL Isatis ou si elle crée sa propre ASBL de gestion.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK