Seraing : des travailleurs licenciés par SMS

Seraing : des travailleurs licenciés par SMS
Seraing : des travailleurs licenciés par SMS - © Tous droits réservés

A quelques jours de Noël, une vingtaine de travailleurs du Delhaize de la Bergerie à Seraing se retrouvent sans emploi. Le magasin franchisé a fait faillite. Au-delà de l’annonce, c’est aussi la méthode qui révolte les salariés.

Dimanche soir, les travailleurs apprennent la fermeture du magasin par un simple SMS. Par conséquent, leur licenciement est effectif dès le lendemain matin. Une annonce pour le moins abrupte même si les salariés s’en doutaient un peu. Quelque chose se tramait depuis un moment. "Par exemple, les commandes n’ont pas été faites alors qu’on est en période de fêtes. Il n’y avait pas de décoration dans le magasin en prévision des fêtes donc c’étaient des petits signes qui annonçaient ce qu’allait se passer", raconte Brigitte Streel secrétaire permanente à la CNE.

Selon les travailleurs, cette faillite serait due à un problème de gestion. L’AD Delhaize de la Bergerie est un magasin franchisé. Mais pour Brigitte Streel, le groupe Delhaize ne peut pas utiliser cet argument pour se dédouaner. "Delhaize travaille avec énormément de magasins franchisés. On sait que le chiffre d’affaires est quand même fait, en majorité, par les franchisés. Donc, à ce niveau-là, j’estime qu’il y a quand même un devoir, de la part de Delhaize, d’accompagner les travailleurs", explique Brigitte Streel secrétaire permanente à la CNE.


Les syndicats espèrent donc que le groupe Delhaize prendra ses responsabilités et tentera de trouver un repreneur pour le magasin.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK