Seraing: CMI teste la batterie solaire de demain

Seraing: CMI teste la batterie solaire de demain
Seraing: CMI teste la batterie solaire de demain - © Tous droits réservés

A l'occasion de la présentation de son bilan 2016, l'administrateur-délégué de CMI, Bernard Serin, a présenté un projet-pilote que l'entreprise compte développer à Seraing. L'entreprise va installer sur les toitures de son hall industriel, 15 000 mètres carré de panneaux photovoltaïques.

Plusieurs systèmes de batteries seront placés dans les locaux pour être comparés. "Il s'agit de systèmes de batteries lithium-ion à la mode Tesla mais aussi de flow batteries qui sont d'énormes batteries avec des capacités de stockage d'énergie importantes mais aussi de déstockage rapide."

Une dizaine de personnes participent à ce projet dont le budget est estimé à 6 millions d'euros. "Il y a aussi la mise au point d'un système qu'on appelle EMS, 'Energy Management System', qui permet d'optimiser les moments où on charge ou on décharge."

L'idée, c'est de pouvoir stocker l'énergie solaire, la redistribuer ensuite au moment des pics de demande et donc de la rentabiliser. "Il faut maintenant développer des batteries avec des capacités gigantesques à l'échelle des besoins en énergie d'une ville ou d'une usine. C'est un sujet technologique important dans lequel CMI souhaite trouver sa place dans le futur."

1,2 milliard de chiffre d'affaires pour 2016 et la création du secteur Environnement

Un milliard deux cents millions d'euros... A Seraing, c'est l'impressionnant chiffre d'affaires annoncé par la société CMI dans son bilan 2016. Un chiffre d'affaires en légère baisse mais qui se stabilise par rapport à l'année record de 2015.

Depuis des années, CMI diversifie ses activités: il produit des tourelles de chars mais aussi des centrales thermo-solaires, des locomotives, des lignes sidérurgiques, des systèmes de traitement des eaux, des déchets, des gaz ou des odeurs...  

Avec d'ailleurs la création d'un nouveau secteur Environnement à côté des 4 autres du groupe: Défense, Energie, Industrie et Services. 

La société liégeoise emploie aujourd'hui 4600 personnes dans le monde dont environ 1400 en Belgique. Et son résultat d'exploitation dépassera les 13 millions d'euros en 2016. Une année record. Pile 200 ans après l'arrivée de John Cockerill à Seraing. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK