Seraing abandonne son projet pharaonique de tour "à la Dubaï" à l'entrée de la ville

Seraing abandonne son projet pharaonique de tour "à la Dubaï" à l'entrée de la ville
Seraing abandonne son projet pharaonique de tour "à la Dubaï" à l'entrée de la ville - © Tous droits réservés

A Seraing, la ville abandonne l’idée d’une tour "à la Dubaï" à l’entrée de la ville. Dans son Masterplan, l’ancien bourgmestre Alain Mathot soutenait Le projet de construire une tour de 30 étages de logements luxueux à Jemeppe. La socialiste Deborah Geradon y était opposée. Aujourd’hui, échevine de l’urbanisme, elle décide d’abandonner le projet. Il faut dire que les investisseurs ne se bousculaient pas au portillon. A la place, Elle verrait bien à Jemeppe, une esplanade verte avec une plateforme multimodale qui allie piéton, train tram bus et vélo à l’entrée de ville. Une étude a été lancée.

Une esplanade verte avec l’autoroute enterrée

Pour le projet, l’échevine Déborah Géradon confirme que les deux tours d’habitations vétustes actuelles devant le pont de Seraing seront bien rasées. Un budget d’un million d’euros est prévu pour leur démolition qui devrait être achevée d’ici un an. Reste à aménager le site. "Notre objectif n’est plus d’avoir un monument d’entrée de ville mais plutôt vraiment une entrée de ville qui réorganise complètement les flux. Demain, on ne veut plus une grande tour mais un espace sans voiture, un espace vert où les piétons peuvent traverser, où les vélos peuvent rouler et on veut que cette esplanade surplombe une autoroute qui serait enterrée et qui permettrait de voir tous les flux de camions, de voitures et que tout ça soit enterré et gardé le long du quai du halage plutôt que de passer par le pont de Seraing à l’heure actuelle qui est tout sauf accueillant pour les piétons et les vélos."

Le projet de commissariat central à Jemeppe reste d’actualité

La ville envisageait d’y construire aussi un commissariat. Le projet reste d’actualité. "L’objectif n’est plus d’y mettre du logement mais bien d’avoir cet espace libre, cet espace vert et le commissariat central pour la facilité d’accès avec l’autoroute. Demain, l’entrée e ville de Seraing sera totalement métamorphosée." La ville espère finaliser le projet pour juin 2020 et le présenter en septembre au fonds Feder pour bénéficier d’un financement européen.

Archive JT: Le centre-ville de "la cité du fer" a subi un fameux lifting en 2016 (sujet JT 03 mai 2016)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK