Seneffe : un site de petites annonces se positionne sur la toile

Illustration
Illustration - © Vendre.be

C’est un peu l’histoire de David contre Goliath. Les concepteurs seneffois du site Vendre.be tentent aujourd’hui de s’imposer dans le monde des petites annonces sur le net où le géant eBay est omniprésent. Le site américain a d’ailleurs récemment racheté 2ememain.be, un autre acteur majeur du secteur. Pour les concepteurs de Vendre.be le marché n’est pas saturé pour autant.

Vendre.be est actif depuis 1 an. Ses concepteurs veulent passer à la vitesse supérieure et rêvent devenir le premier site de petites annonces francophones en Belgique avec un actionnariat 100% wallon. Le défi est de taille dans un marché dominé par des géants comme eBay. Les entrepreneurs seneffois misent sur la convivialité de leur site gratuit mais aussi sur la qualité de leur application pour les smartphones. Enfin, un travail actif est mené pour améliorer la visibilité sur les réseaux sociaux comme Facebook. Le site Vendre.be ne rapporte rien pour le moment. Le premier défi sera donc de trouver des sources de revenus via des recettes publicitaires et des services payants destinés aux professionnels comme les brocanteurs. Avant cela, il faudra attirer des investisseurs pour développer le site.

Actuellement personne ne travaille à temps plein sur le projet mais ses concepteurs espèrent dans le futur pouvoir lui consacrer plus de temps et même engager du personnel. Mais pour y arriver il reste un long chemin à parcourir : aujourd’hui environ 1500 annonces sont en lignes sur vendre.be alors que 2ememain en propose 3 millions.

Gregory Fobe

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir