Semaine de la mobilité : premier bilan de la zone 30 au centre-ville de Charleroi

Depuis le mois de mai, le centre-ville de Charleroi est passé en zone 30.
Depuis le mois de mai, le centre-ville de Charleroi est passé en zone 30. - © rtbf-Grégory Fobe

La semaine de mobilité débute ce mercredi. L’occasion de faire le point sur une série de mesures prises pour améliorer la sécurité des usagers faibles comme les piétons et les cyclistes. A Charleroi par exemple, ils sont devenus prioritaires depuis la mise en place en mai d’une zone 30 dans le centre-ville. Pour Xavier Desgain l’échevin de la mobilité, c’est une belle avancée même si des aménagements devront sans doute encore être réalisés dans les prochains mois : " Nous avons par exemple tracé des pistes cyclables boulevard Audent et de l’Yser et nous constatons que les automobilistes ralentissent. Nous avons des retours très positifs de piétons et de cyclistes qui nous disent que les voitures roulent moins vite. C’est encourageant ! "

Ce bilan positif tout le monde ne le partage pas à l’image de ce riverain du boulevard Bertrand : " Ici, j’ai déjà vu des conducteurs rouler à 120 km/h en soirée. Ce sont de vrais tueurs. "

A quelques mètres de là, Didier attend ses clients. Ce chauffeur de taxi a dû s’adapter au passage en zone 30 : " C’est vrai qu’on doit lever le pied mais en même temps la mesure est positive pour la sécurité. En roulant moins vite, on peut plus facilement réagir quand un piéton traverse."

Même constat pour un automobiliste parqué sur la place du Manège : " Ici, il y a beaucoup d’écoles et d’enfants. C’est clairement une bonne chose que le centre passe en zone 30."

" En, même temps, estime un autre, ça n’était pas nécessaire d’imposer cette limitation de vitesse sur certains boulevards. 50 km/h, c’était déjà un bon compromis ! ".

Le passage en zone 30 du centre de Charleroi est encore pour l’instant dans une phase test qui doit durer 6 mois. Elle permettra d’analyser les comportements des automobilistes pour ensuite éventuellement adapter le dispositif en réalisant de nouveaux aménagements sur la voirie.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK