Seilles: Georges voulait faire taire les coqs de sa voisine Nadine

Une dizaine de coqs dérangeaient fortement un septuagénaire de Seilles. Il n'en pouvait plus du chant des volailles de sa voisine. L'homme devait porter des boules Quies. Son quotidien était devenu un enfer. L'homme avait convoqué des experts en nuisance sonores et a fini par introduire une plainte en justice de paix.

Mercredi, sa plainte a été déboutée par le juge. Le chant des coqs, même s'ils étaient dix, a été estimé comme une nuisance banale. "Quand on vit en milieu semi-rural il faut accepter le voisinage de quelques animaux" conclut le jugement.

 

RTBF
 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK