Schaerbeek veut modifier l'implantation des futures stations du métro Nord

Les futures stations souterraines ne sont pas sans impact au niveau de la surface.
Les futures stations souterraines ne sont pas sans impact au niveau de la surface. - © MARTHE DELEERSNYDER - BELGA

Le métro passera dans quelques années à Schaerbeek. Mais la commune n'est pas tout à fait satisfaite par les plans de la région en ce qui concerne la manière dont les différentes stations vont être implantées. Schaerbeek a donc commandé une étude à un bureau d’étude spécialisé dans l'aménagement du territoire. Une étude qui servira de base aux discussions avec le gouvernement bruxellois.

Depuis, un an déjà, on connaît le tracé du futur métro " nord ", les différentes stations aussi. Il y en aura 8. Dont 5 à Schaerbeek. Gare du Nord, Place Liedts, place Colignon, place Verboeckhoven et Square Riga. Des stations souterraines qui ne sont pas sans impact au niveau de la surface.

Place Verboeckhoven notamment, ce qu'a prévu Beliris (l'accord de coopération entre le fédéral et la région) qui pilote le projet, nécessite la destruction de 3 maisons, que la commune souhaite, elle, conserver. Square Riga, c’est tout un alignement d’arbres centenaires qui pourraient être abattus. Là aussi la commune est plus que circonspecte. Voilà pourquoi, elle a commandé une étude à un bureau d’étude spécialisé dans l'aménagement du territoire.

"Des solutions pour éviter de dénaturer les quartiers en déplaçant légèrement les stations"

"Nous voulons simplement apporter dans ce débat notre expertise du terrain, explique Bernard Clerfayt, le bourgmestre FDF de Schaerbeek. Nous, nous connaissons les quartiers. On sait comment les gens se déplacent, quels trottoirs ils utilisent, et il existe des solutions pour éviter de dénaturer les quartiers en déplaçant légèrement les stations."

Avec cette étude, la commune va maintenant pouvoir argumenter et proposer ses alternatives. "Nous souhaitons que l’on puisse adapter les stations pour offrir aussi davantage de confort aux habitants. Par exemple, place Colignon, il n’y a pour l’instant qu’une entrée prévue à l’avant de la maison communale. Nous aimerions que l’on aménage légèrement le souterrain qui est à côté du bâtiment pour permettre qu’il y ait une entrée/sortie à l’arrière afin de mieux desservir la population pour qu’elle n’ait pas à faire tout le tour pour accéder au métro."

Les discussions entre Schaerbeek, Beliris et la Région viennent à peine de débuter. Les riverains des différentes stations devraient eux être consultés dès la fin de l'année.

Pierre Vandenbulcke

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK