Schaerbeek: un échevin menacé de mort porte plainte

Vincent Vanhalewyn, échevin à Schaerbeek.
Vincent Vanhalewyn, échevin à Schaerbeek. - © filip claus - BELGAIMAGE

La défiance à l'égard du politique prend parfois des tournures extrêmes. A Schaerbeek, l'échevin Ecolo Vincent Vanhalewyn a décidé de porter plainte après avoir reçu des menaces de mort. Le mois dernier, dans un courrier adressé sur sa boîte mail professionnelle, un habitant mécontent de la suppression, selon lui, de plusieurs dizaines d'emplacements de stationnement dans son quartier promet au mandataire de lui faire "très très très mal". La lettre va même plus loin et menace l'élu d'une décapitation si la situation ne change pas.

Face à la violence du texte, l'échevin a rapidement décidé de porter plainte, à titre personnel, au commissariat de police. Il a également alerté le secrétariat communal. Mais à ce stade, le Collège n'envisage pas de porter plainte au nom de la commune. Ce qui est privilégié, c'est une médiation. Le texte n'est pas anonyme (il est signé) et il sera demandé à l'auteur de présenter ses excuses. En cas de refus ou de récidive, Schaerbeek pourrait alors réagir plus fermement et activer une plainte officielle. 

La RTBF a contacté l'échevin Vincent Vanhalewyn. Il a refusé de commenter l'information. Selon nos informations, l'échevin se déclarerait "très serein".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK