Schaerbeek: des mouvements de bienfaisance recruteraient pour la Syrie

Selon cet arrêté qui entre en vigueur immédiatement pour une période de trois mois, des mouvements caritatifs d’aide aux démunis serviraient de lieux de recrutement de jeunes pour la Syrie. Plusieurs plaintes auraient été reçues par la commune. Le texte de l’arrêté évoque des "discours religieux radicaux" proférés publiquement lors de la distribution de repas au Centre de Communication Nord (CCN).

Des discours incitant les jeunes au combat

Il serait établi que des mineurs d’âge, ont pu assister à ces discours dispensés lors de la distribution de repas et être influencés par des prêches qui, "selon la rumeur publique" précise le communiqué, incitent les jeunes à partir combattre en Syrie. Le bourgmestre craint également des réactions hostiles contre certaines associations actives à la Gare du Nord ainsi que des heurts. Cette interdiction est prise dans l’attente des conclusions des enquêtes judiciaires en cours.

Une association plus visée que d'autres

Tous les jeudis, gare du Nord, des plats chauds sont servis aux sans-abris. L’association qui distribue les repas est coordonnée par Jean-Louis Denis, un Belge converti à l’Islam et membre de Sharia4Belgium.

Selon Bernard Clerfayt, des rapports convergents indiquent "qu’il y a là matière à danger et que des éléments de preuve indiquent qu’il existe des éléments radicaux qui encourageant à s’engager pour la Syrie ".

L’association visée par l’arrêté aurait distribué des tracts invitant au départ lors de la distribution des soupes et à la sortie des écoles. Les deux adolescents schaerbeekois partis se battre en Syrie durant les vacances de Pâques auraient été influencé par le prêcheur de l’association. Le bourgmestre évoque également un film sur Youtube où l’on peut voir deux jeunes embrigadés durant la distribution des repas, des jeunes qui seraient, selon ce que ses policiers lui ont dit, les deux mineurs partis vers la Syrie. "On entend des prêches radicaux et dans ce cadre-là, il y a évidemment un lien ", ajoute Bernard Clerfayt. L’arrêté ne vise pas cette association en particulier, mais toutes les distributions de repas dans les environs de la gare du Nord. Les sans-abris devraient donc en souffrir.

Myriam Baele et Jean-Claude Verset

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK