Schaerbeek: la conseillère communale Catherine Moureaux (PS) démissionne

Catherine Moureaux a acquis un bien immobilier à Molenbeek.
Catherine Moureaux a acquis un bien immobilier à Molenbeek. - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

C'est désormais officiel : Catherine Moureaux (PS) présentera ce mercredi soir sa démission de son poste de conseillère communale à Schaerbeek. On le savait déjà, celle-ci part rejoindre la commune de Molenbeek-Saint-Jean. Objectif : la reconquête du pouvoir dans cette entité où son père, Philippe Moureaux (PS) a été bourgmestre pendant 20 ans. Avant que le PS ne bascule dans l'opposition, éjecté par une majorité menée par Françoise Schepmans (MR) avec le concours du cdH et d'Ecolo.

"Un arrache-cœur et un défi"

Catherine Moureaux l'affirme : quitter Schaerbeek s'apparente à un déchirement. "J'ai effectivement acquis un bien immobilier à Molenbeek, dans le quartier du cimetière. Mon mari, mes deux enfants et moi n'y avons pas encore emménagé. Ce sera fait les semaines qui viennent", indique la socialiste. "Mais il est vrai que préparer ce départ de Schaerbeek est un arrache-cœur. Quand je me promène dans cette commune, ce n'est pas facile, c'est beaucoup d'émotions. C'est un grand changement de vie que ce départ à Molenbeek, mais aussi un grand défi."

Conseillère communale à Schaerbeek depuis les élections d'octobre 2012, Catherine Moureaux, par ailleurs députée régionale, a rapidement accepté d'embrasser une carrière politique de l'autre côté du canal, à Molenbeek. Même si celle-ci n'était pas le premier choix de la Fédération bruxelloise : on a longtemps parlé, pour succéder à Philippe Moureaux, d'un parachutage de Laurette Onkelinx, de Fadila Laanan, de Rachid Madrane et d'Ahmed Laaouej.

Aujourd'hui, il semble que l'ensemble de la section locale PS emmenée par son chef de groupe Jamal Ikazban a décidé de se mobiliser derrière sa future tête de liste.

A Schaerbeek, Catherine Moureaux sera remplacée par Eric Platteau, célèbre blogueur de la Cité des Ânes. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK