Sauvetage d'un enfant tombé dans le canal: "C'est ça Molenbeek, c'est l'entraide"

Sauvetage d'un enfant tombé dans le canal: "C'est ça Molenbeek, c'est l'entraide"
Sauvetage d'un enfant tombé dans le canal: "C'est ça Molenbeek, c'est l'entraide" - © Tous droits réservés

Ce mercredi 16 janvier, en fin d'après-midi, un petit garçon tombe dans l'eau du canal, dans le quartier Heyvaert à Molenbeek, alors qu'il circulait à vélo, accompagné de sa mère.

Ce pourrait être le début de la chronique d'un drame mais grâce à l'intervention héroïque d'habitants du quartiers -qui n'ont pas hésité à braver les eaux froides- et à son papa, le petit garçon Badis, âgé de 4 ans s'en est sorti indemne.

Cette belle petite histoire a beaucoup fait parler d'elle sur les réseaux sociaux grâce à Bachir Barrou, un éducateur du quartier. Alors qu'il quittait son travail, il a été alerté par les cris de l'enfant et de sa maman. Il a assisté à la scène et a pu la filmer grâce à son téléphone portable. Il la poste ensuite sur Facebook, pour montrer une autre facette de Molenbeek, rarement décrite dans les médias. 

"C'est questionnant de devoir attendre que quelque chose d'humain se passe pour rappeler à tout le monde qu'on est aussi des personnes humaines, moi l'humanité je la vois tous les jours à Molenbeek."

La vidéo de Bachir a dépassé les 100 000 vues sur Facebook et a été partagée plus de 2000 fois. 

Les vrais héros, ce sont le petit garçon et son père 

Grégoire lui aussi a assisté à la scène, son fils fréquente la même école que le jeune Badis. Quand il a entendu les cris de la maman, il a porté immédiatement assistance père qui s'était jeté à l'eau. Avec l'aide d'un autre passant, ils ont hissé l'enfant sur le quai. Il considère que les vrais héros de l'histoire, c'est d'abord l'enfant, qui a pu garder son calme dans l'eau glaciale, et son père qui n'a pas hésité une seconde pour plonger. Pour lui, la circulation trop dense sur le quai pousse les piétons et les cycliste à se rapprocher du bord, ce qui augmente le danger de chute. 

Un happy end mais le problème demeure

Mais si cette histoire se termine bien, elle n'est pas sans enseignement. Les riverains dénoncent l'absence de rambardes à certains endroits et les risques que cela représente.

"Dans tous les cas, je demande au Port de Bruxelles que l'état de l'ensemble des barrières soit vérifié. Par ailleurs, je voudrais connaître la teneur le cas échéant de la recrudescence d'incidents de ce type le long du canal. De manière à déterminer s'il y a lieu ensuite de travailler sur de nouvelles pistes pour sécuriser l'usage des quais au quotidien", a déclaré vendredi la bourgmestre de Molenbeek, citée par l'agence Belga.

Catherine Moureaux a par ailleurs précisé qu'elle recevrait la mère du petit Badis dans les jours qui viennent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK