Sauve une vie: la vidéo interactive du CHU de Liège pour tester les bons gestes en cas d'accident

Manon Lepomme joue dans "Sauve une vie" 2,  la vidéo interactive du CHU de Liège
2 images
Manon Lepomme joue dans "Sauve une vie" 2, la vidéo interactive du CHU de Liège - © Tous droits réservés

Quels sont les bons gestes pour sauver une vie si vous êtes témoin d’un accident de la circulation ? Le CHU de Liège vient de publier sur le net, sa seconde vidéo interactive baptisée "sortie de route." Un petit film d’une dizaine de minutes tourné dans le tunnel de Cointe. Il met en scène un accident avec un motard polytraumatisé. La comédienne Marion Lepomme y incarne un passant qui découvre la victime au sol. En une vingtaine de questions, le film interactif vous corrige dans votre intervention. Dans le test, vous prenez la place d’un témoin de l’accident. Objectif : former aux gestes de premiers secours.

Est-ce que je peux intervenir ou pas ? Faut-il enlever le casque ?

Rebecca Tubes est infirmière urgentiste au CHU de Liège et coordinatrice au Centre de simulation médicale : "le principe, c’est d’avoir toute une série de questions concernant la prise ne charge. Au début de l’intervention, par exemple, où est-ce que je place ma voiture ? Où dois-je placer mon triangle ? Est-ce que je peux intervenir ou pas ?" Un chrono mesure le temps de réponse de chacun.

La vidéo remet en cause certains clichés en cas d’intervention auprès d’un accidenté de la route. Le médecin urgentiste Romain Betz est cardiologue en charge des SMUR du CHU de Liège : "il y a le fameux cliché du traumatisé dans lequel on n’enlève jamais le casque à un motard. Dans ce film on aborde les situations dans lesquelles il faut enlever le casque, il faut bouger la victime… Parce que c’est ça ou la victime meurt !"

Provoquer des vocations

Les 2 autres tests s’adressent aux ambulanciers et aux médecins et infirmières urgentistes. Ces vidéos, le grand public y a aussi accès. Le but : provoquer des vocations. "Une personne qui n’a aucune connaissance médicale peut découvrir ici comment fonctionne la profession d’ambulancier ou d’urgentiste et être incitée à se renseigner pour en faire son métier."

 

"Sauve une vie 1" sur l’arrêt cardiaque diffusé dans le monde entier

Publiée en 2017, la première capsule "Sauve une vie" consacrée à l’arrêt cardiaque a fait le tour du monde. Pratiquement 50.000 tests complets ont été réalisés en ligne en France, 45.000 en Belgique, 3300 en Suisse, 2600 au Luxembourg et… 2800 aux USA. "Sauve une vie 2" est traduit en 4 langues. Vous pouvez tester en ligne cette vidéo interactive sur le lien ici Sauve une vie

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK