Sarah Turine: retour à ses premières amours musicales

"Ma première passion, avant la politique, c'est la musique", nous a confié Sarah Turine qui prépare un concert à Namur avec son ancien groupe "La Vierge du Chancelier Rolin"
3 images
"Ma première passion, avant la politique, c'est la musique", nous a confié Sarah Turine qui prépare un concert à Namur avec son ancien groupe "La Vierge du Chancelier Rolin" - © Sarah Turine

C'est un retour à la musique, "sa première passion avant même la politique". Sarah Turine, ancienne coprésidente d'Ecolo et actuelle échevine à Molenbeek-saint-Jean, nous l'a confirmé ce matin. Elle prépare un concert à Namur avec son groupe de musique des années '90: "La Vierge du Chancelier Rolin", un titre emprunté à une œuvre d'art (un tableau peint vers 1435 par le peintre primitif flamand Jan van Eyck, pour Nicolas Rolin).

Retour nostalgique à Namur

En 1993, le groupe alternatif amateur avait remporté le Concours tremplin réservé aux jeunes talents, à Namur. Plusieurs de ses membres, dont la violoniste Sarah Turine, ont étudié à l'Institut Saint-Louis, aujourd'hui le plus gros établissement namurois d'enseignement général; un institut à l'origine du Rock Festival de Namur, créé en 2003. 

"Plus de 20 ans après la dissolution du groupe, nous revenons à Namur pour un concert exceptionnel", explique l'élue Ecolo. "L'idée est née pratiquement après un pari. Cela faisait pas mal de temps que beaucoup de gens nous disaient que ce serait bien que le groupe se reforme. Un jour, lors d'un repas des anciens à l'Institut Saint-Louis, nous étions deux anciens membres. Des collaborateurs du Festival Saint-Louis (anciennement Rock Festival de Namur) sont venus nous solliciter. Et on s'est dit, cette fois-ci on y va! C'est comme cela qu'on a lancé la dynamique."

D'autres concerts envisagés

Après le concert namurois prévu le samedi 22 avril prochain, d'autres prestations sont envisagées. "C'est un projet éphémère, car nous avons tous d'autres occupations. Mais nous aimerions faire d'autres concerts. A Bruxelles (peut-être à Molenbeek...) et à Liège. Pas mal de gens nous soutiennent. Mais on verra bien", précise Sarah Turine.

Un parfum de Verdur Rock

Le célèbre festival Verdur Rock, organisé au Théâtre de Verdure près de la Citadelle de Namur, a tiré sa révérence. Mais l'esprit du concours jeunes talents qui le caractérisait à ses débuts n'est pas tout à fait mort. "Faute de pouvoir sauver un Verdur en perte de vitesse, la Ville de Namur a tenu à maintenir l'essence des débuts du festival, en réorganisant ailleurs le concours tremplin", explique l'échevine de la Jeunesse, Patricia Grandchamps. "La Ville a trois objectifs: faire éclore des jeunes talents musicaux, notamment namurois; les soutenir; et leur permettre de jouer devant un public large et jeune, dans de bonnes conditions scéniques". Des objectifs proches de ceux de Saint-Louis. D'où l'intégration du concours dans le festival Saint-Louis, dès cette année. Un festival Saint-Louis qui se déroulera au sein de l'école, en plein centre-ville, les 21 et 22 avril prochains.

Daddy K, Mister Cover

Daddy K, Henri PFR (Decibels Music Awards-Artiste Pure FM), Mister Cover: voilà pour les têtes d'affiche de ce festival Saint-Louis, nouvelle mouture. Une programmation qui se veut éclectique, avec des groupes "cover", du rap, du rock et d'autres styles actuels. "Le festival en est à sa 8ème édition", souligne Jean-Marie Wénin, fondateur de l'événement. "Nous avons produit des artistes comme Sharko, Jeronimo, Eté 67, Arid, Dan San, Suarez, Antoine Chance ou Bastian Baker". "Et nous voulons servir de tremplin à d'autres jeunes", précise Isabelle Wéry, organisatrice.

L'inscription au Concours Tremplin est gratuite. Les candidatures en vue des présélections sont recevables jusqu'au 10 février inclus. Infos pratiques sur le site http://ville.namur.be/jeunesse

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK