Samusocial: un bureau fantôme et des P.-V. inexistants selon un premier rapport

Samusocial: un bureau fantôme et des P.-V. inexistants selon un premier rapport
Samusocial: un bureau fantôme et des P.-V. inexistants selon un premier rapport - © BRUNO FAHY - BELGA

L'affaire du Samusocial à Bruxelles livre chaque jour son lot de révélations. La semaine dernière, on apprenait la hauteur des rémunérations des administrateurs et surtout des membres du bureau: 1400 euros brut par mois et même plus selon nos récentes investigations.

Éplucher les comptes du Samusocial

Ce jeudi, le gouvernement bruxellois se réunit afin d aborder un point important à l'ordre du jour: les dérives du Samusocial en matière de gouvernance. Les deux commissaires du gouvernement sont chargés depuis fin de semaine dernière d'éplucher les comptes et statuts du Samusocial.

>>> Lire également: Samusocial de Bruxelles: retour sur les prémices de l'affaire

La RTBF est en mesure de révéler les grandes lignes de ce premier rapport. Tout d'abord, les commissaires n'auraient trouvé aucun p-v. relatif aux réunions du bureau du Samusocial.

Autre constat: le bureau n'aurait aucune existence légale. Les statuts du Samusocial ne reprennent aucunement la création d'un bureau des administrateurs.

Aucune existence légale

Enfin, la fonction d'administratice déléguée occupée par Pascale Peraita depuis 2015 jusqu'à sa démission la semaine dernière ne fait également l'objet d'aucune existence légale.

Devant ces nouveaux éléments, le gouvernement bruxellois devra adopter une position.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir