Saint-Josse: graves accusations de l'opposition vis-à-vis d'Emir Kir lors de la campagne

Débat électoral de BX1 sur la commune de Saint-Josse
Débat électoral de BX1 sur la commune de Saint-Josse - © Tous droits réservés

Un moment de vive tension ce lundi soir sur le plateau de BX1, où se tenait un débat électoral à propos de la commune de Saint-Josse.

L'opposition n'y est pas allée de main morte pour qualifier la campagne menée par l'équipe du bourgmestre socialiste Emir Kir. Les deux partis de l’opposition, Ecolo et le MR, ont parlé d'intimidation et de menaces vis-à-vis de leurs candidats. "J’ai eu un candidat, membre du MR qui s’est retiré de la liste au mois d’août parce que son père avait été approché. Il n’a jamais voulu me dire ce qui s’était passé", lance Geoffroy Clerckx, le candidat tête liste MR, sur le plateau de BX1. "J’ai un autre candidat qui a aussi été convoqué chez le bourgmestre. On a dû vraiment le protéger et l’encadrer. C’est la première fois que la tête de liste Geoffroy Clerckx porte des accusations graves envers Emir Kir.

Du côté du parti Ecolo, ce n'est pas la première fois qu'Emir Kir est accusé de la sorte. En septembre déjà, le coprésident d'Ecolo tenait ces propos. Autre invitée sur BX1, la tête de liste Zoé Genot en a remis une couche. Elle a expliqué la pression sur l’un des candidats Ecolo : "Notre candidat a été invité par monsieur Kir à discuter pendant quatre heures et demie pour lui expliquer qu’il ne devait pas se présenter sur la liste Ecolo. Il a été expliqué à son père et son grand-père que se présenter sur une autre liste ça revient à être anti-turc. S’il va chez les écolos, il va devenir homosexuel…"

Emir Kir invite à porter plainte

Les accusations ont été balayées d’un revers de la main par le bourgmestre PS : "Quand on n’a pas d’argument pour aller faire campagne, il est plus facile de se poser en victime. J’invite tous ceux qui sont candidats et qui auraient des problèmes à aller porter plainte", s’est calmement défendu Emir Kir.

Porter plainte à la police, le MR et Ecolo affirment en cœur que c’est compliqué, qu’il est difficile d’obtenir des preuves, avant d’ajouter que pour des employés communaux, ce n'est pas une tâche aisée que de porter plainte contre son patron. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK