Ryanair: le personnel en grève à Charleroi refuse les interviews de peur d'être licencié

"La plus grande grève jamais vue", c'est ce qu'ont annoncé les syndicats pour ce vendredi 28 septembre. Une situation qui semble bien se confirmer puisque la compagnie irlandaise a déjà revu trois fois à la hausse le nombre de vols annulés pour ce vendredi. On est ainsi passé de 150 à 250 vols. 

Á lire aussi: Le point sur la situation en Belgique et en Europe

Chez nous, ce sont 48 vols qui seront impactés par cette grève dont 26 (13 vols aller et 13 vols retour), rien qu'à l'aéroport de Charleroi. Les 4800 personnes concernées ont été averties jeudi soir par sms. Mais d'autres vols pourraient être annulés ce vendredi après-midi selon les syndicats

Et si à Charleroi, les pilotes et le personnel de cabine en grève se sont réunis sur le parking de l'aéroport, il est impossible d'obtenir de leur part une interview. C'est en tout cas ce qu'a constaté notre journaliste sur place. Le personnel refuse obstinément de s'exprimer à la presse par peur d'un licenciement. C'est ce qui est arrivé récemment à un de leur collègue, ont-ils expliqué.

 

 

 

Archive : 27/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK