Rudy Demotte en visite sur les chantiers du métro de Charleroi

Durant la visite, le ministre-président a souligné l'effort de modernisation que représentent ces chantiers et les effets positifs qu'ils devraient entraîner pour la métropole et toute la région. Il a également rappelé les investissements dans les transports publics prévus notamment à Liège, Namur et Mons. "La Wallonie a besoin de ses grands pôles urbains et singulièrement de Charleroi", a-t-il déclaré.

Les travaux en cours à Charleroi visent à fermer la boucle du métro dans le centre-ville, à prolonger jusqu'à Soleilmont l'antenne de Gilly et à créer une nouvelle antenne de tram vers Gosselies, au nord.

Le budget total de ces investissements, censés rendre le réseau de métro plus cohérent et attractif, s'élève à quelque 115 millions d'euros. La fin des travaux est prévue en juillet et août pour les deux premiers chantiers, l'antenne de Gosselies, qui accuse du retard, devant être terminée au printemps 2012. La mise en service des nouvelles infrastructures entrainera la création de 60 emplois au TEC Charleroi ainsi que des coûts d'exploitation supplémentaires de 5,9 millions d'euros par an.

Ci-contre, les explications détaillées de Cédric Loriaux sur les travaux du métro en cours d'achèvement à Charleroi.

 

Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK