Rudi Vervoort veut envoyer le dossier de Schaerbeek Formation au comité de concertation

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS).
Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS). - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort veut envoyer le dossier de l'assainissement du site de Schaerbeek Formation au comité de concertation, a-t-il indiqué mercredi en commission du parlement bruxellois, où il était interpellé par la députée Brigitte Grouwels.

Rudi Vervoort a reconnu que les progrès dans le dossiers sont minimes "par rapport aux ambitions que le gouvernement bruxellois nourrit pour ce terrain et par rapport à l'intérêt de ces terrains pour l'économie bruxelloise".

Un schéma directeur pour Schaerbeek Formation avait été approuvé en 2013, avec au nord un centre logistique relié au canal, aux chemins de fer et à l'autoroute, au centre une grande zone régionale et au sud, un quartier durable avec 3.000 logements. Les entreprises logées dans le Centre européen pour les fruits et légumes et au marché matinal Mabru pourraient continuer à se développer dans le centre logistique.

Le ministre-président a reconnu mercredi que l'élaboration de la stratégie actualisée de développement du site connaissait un certain retard, mais le bureau bruxellois Perspective doit rendre un premier rapport en mars. Beliris a également débloqué 68 millions d'euros pour l'achat de terrains stratégiques, dont Schaerbeek Formation.

"Cela n'aboutit à rien quand le gouvernement fédéral - qui a un rôle moteur dans ce dossier - ne tient pas ses promesses et ne prend pas ses responsabilités", a pointé Rudi Vervoort, qui rappelle que le terrain est la propriété de plusieurs institutions fédérales, dont la SNCB.

"Le développement du terrain ne pourra commencer que quand ces institutions auront assaini le terrain et auront enlevé l'infrastructure ferroviaire. A mon grand regret, je dois constater qu'aucune démarche importante n'a été entreprise jusqu'ici et qu'il n'y a pas encore de progrès pour l'achat du terrain", a poursuivi le ministre-président. Il a annoncé qu'il porterait le dossier au comité de concertation, à la satisfaction de Brigitte Grouwels (CD&V) et d'Arnaud Verstraete (Groen).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK