Rudi Vervoort tentera de former un gouvernement avec le PS-Ecolo-Défi à Bruxelles

Ce vendredi matin, lors d’une conférence de presse, Laurette Onkelinx et Rudi Vervoort ont dévoilé, sans grande surprise, les traits d'une future coalition bruxelloise. Côté francophone, elle rassemblera donc le PS, Ecolo et Défi. Côté flamand, il s’agira du Open Vld, du sp.a et de Groen. Les priorités qui se dégagent, portent sur la mobilité, le logement, la gouvernance et le climat. A ce stade, il est donc proposé à Ecolo et à Défi d'entrer en négociation sur base d'une lettre d'intention. Ce document a été transmis aux partenaires pressentis afin de recevoir leur assentiment.  En cas de feu vert, Rudi Vervoort endossera la vareuse de formateur aux côtés d'un(e) alter ego néerlandophone.

Laurette Onkelinx a aussi brièvement évoqué les raisons du choix de ces partenaires. Si le choix des verts s'imposait en raison du message de l'électeur, DéFI a été préféré à d'autres pour des raisons programmatiques, mais aussi parce que la formation amarante a activement contribué à la stabilité politique de la Région bruxelloise en refusant d'entrer dans le basculement de majorité qui lui avait été proposé.  Parlant de coalition progressiste, elle a expliqué que cela excluait, dans les faits, le MR même si, a-t-elle souligné, les discussions ont été très respectueuses. Elle a aussi rappelé que le PTB s’était mis lui-même hors course en refusant de monter dans l’attelage sans son aile flamande, le PVDA. Le cdH s’était, quant à lui, très vite, volontairement retiré du jeu.

Si Ecolo et DéFi approuvent la note d'intention, Rudi Vervoort pourra ensuite tenter de former un nouveau gouvernement, conjointement avec le formateur néerlandophone. Laurette Onkelinx, de son côté, sera la négociatrice pour le parti socialiste. Ils espèrent aboutir avant le vingt et un juillet prochain.

A noter que la Wallonie et la Flandre sont toujours actuellement en phase exploratoire pour la formation de leurs gouvernements respectifs.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK