Rochefort: une solution à la pénurie d'eau

Cette station de pompage puise l'eau de la source Tridaine. Le réservoir d'eau permettra de mettre fin à la pénurie d'eau de 2000 Rochefortois dans quelques heures.
Cette station de pompage puise l'eau de la source Tridaine. Le réservoir d'eau permettra de mettre fin à la pénurie d'eau de 2000 Rochefortois dans quelques heures. - © Rtbf

C'est un véritable soulagement pour les quelque 2.000 habitants de Rochefort confrontés à la pénurie d'eau de ces derniers jours. Un soulagement aussi pour les services communaux et les pompiers.

Les autorités locales ont trouvé une solution avec l'accord des différents acteurs concernés. Une solution plus efficace que la distribution de berlingots d'eau potable à la population.

Système D

Depuis quelques heures, d'importantes quantités d'eau sont à nouveau disponibles grâce à un puits exploité par la société Lhoist dans la carrière toute proche. "Ce jeudi soir, grâce à un agent des services techniques, nous avons pris connaissance de l'existence d'un puits qui avait servi à faire des tests de pompage dans la carrière Lhoist, il y a une dizaine d'années", explique Jean-Pol Lejeune, échevin de la Régie des eaux. "Ce puits est alimenté par la source Tridaine. Pour mettre en oeuvre cette solution, il nous fallait les autorisations des acteurs concernés: les moines trappistes (propriétaires de la source Tridaine), le carrier Lhoist (qui dispose du puits) et l'administration des Eaux Souterraines. Nous avons trouvé un consensus cette nuit. Résultat: nous avons pu nettoyer les conduites et faire tourner les pompes pour remplir progressivement le réservoir d'eau".

Eau potable

La qualité de l'eau est vérifiée par les services compétents. Selon les autorités locales, l'eau est traitée et est parfaitement potable. "Si les habitants devaient constater un problème, je leur conseille de faire bouillir l'eau pendant quelques minutes pour s'assurer d'obtenir une eau potable", précise l'échevin. Et de préciser que "tous les points hauts de Rochefort retrouveront une alimentation normale dans les 24 à 48 heures, les points bas de l'entité n'ayant pas eu de problème". Une solution temporaire... le temps que les conditions météorologiques permettent un retour à une situation normale.

Consensus entre rivaux

Particularité de l'accord conclu cette nuit: il a été approuvé (notamment) par deux parties en conflit. A savoir, la société Lhoest et les moines trappistes de l'abbaye de Rochefort. Les deux parties s'opposent depuis longtemps sur l'utilisation de l'eau de la Tridaine. Dernier épisode en date: un recours des moines trappistes devant la justice et devant le gouvernement wallon. Recours contre le permis régional accordé à Lhoest pour forer deux puits de pompage... une phase-test en vue d'étendre la carrière de la Boverie. Les moines craignent une perte de qualité et de volume d'eau pour leur activité brassicole. Argument contesté par Lhoest. "On peut constater que lorsqu'il y a vraiment des impératifs tels que la santé publique", explique la bourgmestre faisant fonction, Corine Mullens, "on peut tout de même trouver des solutions. C'est une très bonne chose".

Les habitants privés d'eau vont donc pouvoir rouvrir les robinets sans toutefois gaspiller l'or bleu. Quant au différend qui oppose les moines à Lhoist, il reste sans doute d'actualité, malgré l'accord conclu la nuit dernière.      

 

 

 

          

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK