Richard Taxquet rejugé devant une cour d'assises ?

En janvier 2004, Richard Taxquet avait été condamné à 20 ans de prison par la cour d'assises de Liège pour sa participation à l'assassinat d'André Cools.
En janvier 2004, Richard Taxquet avait été condamné à 20 ans de prison par la cour d'assises de Liège pour sa participation à l'assassinat d'André Cools. - © Belga

La cour de cassation doit en tout cas rendre ce mardi sa décision à ce sujet. En janvier 2004, l'ancien secrétaire particulier d'Alain Van der Biest avait été condamné à 20 ans de prison par la cour d'assises de Liège pour sa participation à l'assassinat d'André Cools. Plus de 20 ans après les faits et après de multiples recours dont un devant la Cour européenne des Droits de l'Homme, Richard Taxquet pourrait donc revivre un nouveau procès devant une cour d’assises.

Si la cour de cassation suit l'avis de son parquet général, Richard Taxquet sera rejugé en cour d'assises. Même si l'acte d'accusation subit un léger toilettage, l'ancien secrétaire particulier d'Alain Van der Biest sera cette fois encore poursuivi comme co-auteur de l'assassinat d'André Cools.

Il ne court cependant pas grand risque puisque même en cas de verdict de culpabilité, la peine encourue est identique : 20 ans et il a déjà purgé sa peine. Il est d'ailleurs en liberté conditionnelle depuis mai 2009. Par ailleurs, le jury populaire pourrait aussi l'innocenter, auquel cas il serait indemnisé à la hauteur du préjudice subi.

20 ans après l'assassinat d'André Cools, le procès aurait de toute manière une autre coloration. Richard Taxquet comparaîtrait seul dans le box des accusés et non aux côtés de 7 personnes comme ce fût le cas en 2004. Et enfin, comme la loi le prévoit, s'il devait être, cette fois encore, condamné, il en connaîtrait les raisons puisque désormais les arrêts de cour d'assises doivent être motivés.

 

Patricia Scheffers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK