Rhisnes : l'entreprise aéronautique Coexpair veut se lancer dans les respirateurs

Le patron de l'entreprise aéronautique namuroise Coexpair veut aider les hôpitaux en fabriquant des pièces pour les respirateurs
Le patron de l'entreprise aéronautique namuroise Coexpair veut aider les hôpitaux en fabriquant des pièces pour les respirateurs - © Coexpair

Pour faire face à l’épidémie de coronavirus, les hôpitaux ont besoin de respirateurs. Aucune pénurie n’est pour l’instant constatée mais la situation pourrait se compliquer dans les prochaines semaines. Spécialisée initialement dans la fabrication d’équipements en matériaux composites pour l’aéronautique, l’entreprise namuroise Coexpair a décidé de réagir et de se mettre au service du monde médical.

Son patron André Bertin veut activer son réseau. L’idée n’est pas de rester en vase clos. Il est notamment soutenu par la Sabca et la Sonaca à Charleroi. Ces entreprises aéronautiques pourraient notamment mettre à disposition leurs moyens de productions. Le but dans un premier temps serait de pouvoir fabriquer très rapidement des pièces de rechange.

" Faire des pièces détachées pour les respirateurs n’est pas spécialement compliqué même si nous ne travaillons pas dans le même secteur, insiste André Bertin. En plus nous avons des fournisseurs différents qui ne sont pas assaillis par les demandes. Nous avons un savoir-faire et surtout nous avons l’habitude d’être très réactifs : quand il faut un équipement spécifique pour un avion, nous devons parfois le fournir dans un délai record ! "

André Bertin et les ingénieurs qui travaillent avec lui se sont associés avec un hôpital, le CHC a Liège, essentiellement pour bien identifier les besoins du secteur médical. Son objectif ultime serait de pouvoir concevoir un nouveau modèle de respirateur.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK