Retour en images sur le Grand Feu traditionnel de Bouge

Ce 18 février, sept collines de la région namuroise seront illuminées par le traditionnel Grand Feu. C'est la coutume depuis plus de mille ans, chaque premier dimanche de Carême.

Retrouvez bons nombres de nos reportages en télévision pour retracer l'évolution de cet événement folklorique typique de la région...

Le Grand Feu en noir et blanc!

En 1962, des images du Grand Feu passent sur le petit écran des téléspectateurs de la RTB. À l'époque, on peut admirer l'embrasement depuis son canapé... mais encore en noir et blanc.

Mais comment ça se prépare, un Grand Feu?

Les équipes d'Antenne Soir, en 1981, avaient décidé de suivre l'ensemble du processus de confection du Grand Feu.

Le tout, empli de poésie...

Un Grand Feu qui aurait pu ne pas avoir lieu...

En 1988, des vandales décident d'allumer le Grand Feu plus tôt que prévu, pour la plus grande déception de toute une région.

Heureusement, un appel lancé sur Nationale 4 (l'actuel Vivacité Namur) a permis à la tradition de se perpétuer.

Parfois, les conditions météorologiques décident de s'en mêler...

En 1999, le Grand Feu a du mal à démarrer en raison du mauvais temps. Conséquence : l'embrasement du tas et du bonhomme hiver tarde...

...année après année

Le temps ne s'améliore pas 16 ans plus tard. Pluie et neige décident de jouer les trouble-fêtes...

Mais heureusement, cela semble moins poser de soucis au feu...

"Namur n'a pas que le carnaval, Namur a mieux que ça!"

Binche a son carnaval, Malmedy a son cwarmê, Namur a ses Grands Feux. C'est ainsi que la capitale wallonne annonce à l'hiver chaque année qu'il est temps de s'en aller...

Christophe Deborsu s'interroge du coup : est-ce que les Namurois auraient des pouvoirs que les autres n'ont pas ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK