Ressaix: la dépollution de l'ancien charbonnage Sainte-Barbe est terminée

La réhabilitation totale du site a couté près de 4 millions d'euros.
La réhabilitation totale du site a couté près de 4 millions d'euros. - © Spaque

Il a fallu un peu moins d'un an de travaux à la Spaque (la société publique d’aide à la qualité de l’environnement) pour assainir le site.

C’était un chantier important puisqu'on parle d'un site de plus de 17 hectares, très pollué en raison de l'activité minière. Au total, 90 000 tonnes de terres ont été excavées.

"Il s’agit d’un ancien charbonnage mais sur lequel il y a eu des activités de cokerie, de fabrication d’agglomérés, de récupération de sous-produits de distillation de houille… Cela a engendré une pollution importante en métaux lourds, en hydrocarbures pétroliers, en solvants chlorés… Un cocktail que nous avons l’habitude de trouver sur ce genre de site", déclare Jean-Frédéric Deliège (porte-parole de la Spaque).

Pour atteindre cette pollution, il a fallu creuser à 14 mètres de profondeur. 3/4 des terres polluées ont été traitées sur place de façon biologique. Le reste a été évacué vers des centres de traitement spécialisés.

La réhabilitation totale du site a couté près de 4 millions d'euros, financés par la Wallonie et les fonds européens FEDER.

Que va devenir ce site à présent? Très certainement une zone d'activité économique. C'est dans cette optique-là en tous cas que la Spaque l'a réhabilité. Un parc qui pourrait accueillir des PME et des très petites entreprises.

Hugues Decaluwé

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK