"Respectez la signalisation aux passages à niveaux", le message de Saint-Nicolas à Charleroi

Sur l’ensemble du pays, c’est en Wallonie que les Belges respectent le moins la signalisation des passages à niveaux. Saint Nicolas a donc décidé de sensibiliser enfants et parents au passage à niveaux de Dampremy à Charleroi. Il fait partie du top 10 de ceux qui sont le moins respectés par les usagers.

Comme pour son âne, le grand Saint a employé la technique du bâton et de la carotte pour faire passer le message. Il a distribué des chocolats aux automobilistes et piétons attentifs au respect de la signalisation. Les autres ont eu affaire à la police, qui endossait pour l’occasion le rôle de père fouettard. Des amendes de 300€ étaient prévues pour les auteurs d’infractions, qu’ils soient automobilistes ou piétons.

Une journée d’exclusion était également prévue pour les élèves de l’Institut Jean Jaurès, situé juste à côté. Mais l’effet dissuasif a fonctionné, aucune infraction n’a été constatée à Dampremy ce jour.

Infrabel espère que le message a bien été reçu, "Ici, c’est un point noir ! Les barrières restent baissées assez longtemps, ce qui crée un sentiment d’impatience. On constate que les gens ont tendance à ne pas attendre que le feu devienne blanc", détaille Arnaud Reymann, le Porte-Parole gestionnaire du réseau ferroviaire.

Le code de la route est pourtant très clair ; dès que le feu passe au rouge, on ne franchit plus un passage à niveau, même si les barrières ne sont pas encore closes. Et on attend que le feu redevienne blanc pour démarrer, même si les barrières sont déjà en train de s’ouvrir. Il faut aussi veiller à ne s’engager sur un passage que si on a la certitude de pouvoir traverser sans s’arrêter. Des règles de bon sens, qui sont souvent ignorées, avec des conséquences parfois très graves.

Depuis un mois, les actions qui mêlent sensibilisation et répression comme celle-ci, se multiplient un peu partout en Belgique. Les autorités ont décidé d’en finir avec l’impunité pour ce type d’infraction. Par ailleurs, les agents de Securail sont désormais aussi habilités à dresser des PV pour non-respect des règles aux passages à niveaux, au même titre que la police.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK