Reprise du travail chez Thales à Charleroi

Illustration
Illustration - © thalesgroup.com

Le personnel de Thales Alenia Space Etca a repris le travail ce lundi matin. Jeudi dernier, les 570 travailleurs avaient débrayé après l'annonce d'une restructuration. La direction a l'intention de se séparer de 88 travailleurs : ingénieurs, employés et ouvriers. Pourtant, les carnets de commandes sont pleins mais la direction estime que cela ne va pas durer.

L'usine de Mont-sur-Marchienne est un pion important au sein du groupe Thales qui est présent dans plus de 50 pays. Elle est spécialisée et reconnue dans les technologies de pointe de l'aérospatiale. Et pourtant, elle va licencier. Selon la direction, il s’agit d’une restructuration préventive. Voilà une nouvelle vision économique très difficile à avaler pour les travailleurs car les carnets de commande sont pleins. En attendant, la procédure Renault a été enclenchée.

Les premières réunions entre syndicats et direction s'annoncent tendues. La direction veut aller très vite et se séparer des 88 travailleurs dès l'automne. Côté syndical, on veut prendre plus de temps pour analyser le dossier et trouver des solutions alternatives. Ce lundi après-midi, les travailleurs se réunissent en assemblée générale pour faire le point mais, en attendant, ils ont repris le travail.

Hugues Decaluwé, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK