Reprise du travail au bureau de poste d'Herstal après cinq jours de grève

Le travail a repris mardi matin au bureau de poste d'Herstal au terme de cinq jours de grève.
Le travail a repris mardi matin au bureau de poste d'Herstal au terme de cinq jours de grève. - © DR

Le travail a repris mardi matin au bureau de poste d'Herstal au terme de cinq jours de grève, a annoncé la CSC Transcom. La direction a accédé en partie aux revendications du personnel lequel a obtenu une réorganisation du bureau et un renfort jusque fin janvier.

Les agents avaient décidé vendredi dernier de poursuivre le mouvement car ils souhaitaient l'engagement de deux renforts jusqu'en avril, la direction acceptant l'un d'eux jusqu'en décembre uniquement. Les discussions se sont poursuivies lundi et ont débouché sur un consensus. Cette grève, qui a duré cinq jours, n'a pas impacté la distribution des colis et des journaux, a indiqué la CSC Transcom,

La trentaine d'agents avait décidé de stopper le travail le 29 octobre dernier après le dépôt de préavis de grève avec effet immédiat décrété le 25 octobre par le front commun syndical de bpost. Les travailleurs protestent contre les conditions générales de travail au sein de l'entreprise. Ils dénoncent en particulier des mesures d'économies entraînant un manque de personnel, l'outsourcing, le fait que des congés ne peuvent être attribués ou encore des menaces de licenciement.

Un mot d'ordre de grève pour l'ensemble du pays est par ailleurs maintenu dès le 7 novembre au travers d'une grève tournante débutant par les centres de tri, ensuite le transport (8/11), la distribution (9/11), les bureaux de postes/services centraux/call-centers/collectes le 12 et enfin le traitement des colis et Brucargo le 13.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK