Reprise de Wilkin S.A: portrait d'un patron dont toute la vie est vouée à son entreprise

Reprise de Wilkin S.A: portrait d'un patron dont toute la vie est vouée à son entreprise
Reprise de Wilkin S.A: portrait d'un patron dont toute la vie est vouée à son entreprise - © Tous droits réservés

L'entreprise de travaux de voirie "Wilkin S.A" basée à Andrimont, près de Verviers, change d'actionnaire. Elle passe sous la gouvernance d'une autre société de construction, "Lejeune et fils". Wilkin S.A ne disparait pas pour autant, elle continuera d'exister sous son nom actuel. La nouvelle direction promet aussi une gestion à part entière. D'après son nouveau responsable, il s'agit juste d'un changement d'actionnariat. De son côté, la famille Wilkin, à la tête de la société jusque-là, reste présente dans l'organigramme de l'entreprise avec des rôles d'administrateurs. Dans cette direction, on retrouve Alexis Wilkin, 89 ans. Il est à la tête de l'entreprise familiale depuis presque 60 ans. Portrait d’un passionné qui continue à venir travailler tous les jours.

Alexis Wilkin se présente comme "un entrepreneur arrivé plus qu’à l’âge de la pension, qui se retire un petit peu des affaires". Un pas de côté qui marque une étape importante dans l’histoire de l'entreprise familiale.  

Depuis 1959…

C’est à l’âge de 16 ans que le jeune Alexis "estime en savoir assez", et quitte l'école. Son père l’invite alors à venir travailler avec lui sur chantier. C'est ainsi que débute la carrière du jeune garçon. En 1959, après quelques années de travail et un service militaire effectué à Jambes en province de Namur, Alexis prend les rênes de l'activité familiale. 

Depuis ce jour, l'homme consacre sa vie à sa société. Aujourd'hui, à 89 ans, il est toujours aussi impliqué. Une longévité qu’il doit à sa passion du métier "On est mordu du métier. On vit l'entreprise parce qu'on y a toujours travaillé. Je ne me vois pas faire autre chose". Une passion tellement forte, que lors du processus de vente, il a demandé à pouvoir continuer à travailler tous les jours " J'aimerais bien venir donner encore un peu de mon savoir-faire". Ce n'est pas encore demain qu'Alexis Wilkin quittera son entreprise, une société pour laquelle il a tout donné. Son épouse disait d'ailleurs de lui "Sa seule maîtresse, c'est son entreprise".

Proche de ses équipes

Alexis Wilkin a aussi fait une autre demande. Il exigeait que l’ensemble du personnel soit conservé. "Si je partais un jour, je tenais à ce que le personnel, qui a été formé avec nous, puisse rester. Ici, on compte des gens qui ont 25, 30, 40 ans de service dans l’entreprise". Impensable pour lui de ne pas assurer l’avenir de ces hommes. "Je ne me voyais pas dire, c’est terminé, on ne parle plus de Wilkin, et que le personnel aille voir ailleurs".

Si l'homme de 89 ans a voulu conserver son équipe, c'est aussi parce qu'il en est très proche. Avant la revente, il avait pour habitude de visiter les chantiers et d'aller à la rencontre de ses effectifs. Un rôle de protecteur qu'Alexis Wilkin va quitter petit à petit et qui va manquer à ses ouvriers, rassurés par sa présence comme l'explique Fabrice "Il n’hésitait pas à prendre des nouvelles, pour savoir si ça allait, ou si le camion était en ordre. Du coup, venir travailler dans cette ambiance, c'est agréable, le coeur y est". 

Encore une preuve que celui que l'on surnomme "le sage" est omniprésent dans la société. Une place qu'il compte encore occuper quelques années.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK