Réouverture des tunnels Cinquantenaire et Loi : le pourquoi d'un tel chantier

Les tunnels étaient fermés depuis le 10 juin. Le gros du chantier s’est déroulé sous le tunnel, ce qui fait que les résultats des travaux ne sont pas très visibles.

Valérie Vanderkelen, ingénieure, a travaillé sur ce chantier. Elle explique ce qui s’est passé à l’intérieur : "Pendant ces trois mois d’été, on a renouvelé le platelage de la sortie du tunnel Loi, ce qui signifie qu’on a démoli toutes les poutres existantes qui étaient déjà corrodées, avec entre autres le sel de déneigement. On a ensuite placé de nouvelles poutres, et certaines ont été rehaussées pour pouvoir laisser passer la nouvelle liaison ferroviaire entre le métro qui est dans l’axe de la rue de la Loi et cette sortie du tunnel routier. La nouvelle liaison ferroviaire ira de Schuman à Meiser.’’

Les trois mois de chantier étaient longs pour les automobilistes mais courts pour les ouvriers, vu la quantité de travail à faire. ''Les ouvriers ont travaillé sept jours sur sept et quasiment 24 heures sur 24. C’est presque un exploit d’être arrivé avec une semaine d’avance sur cette phase critique du chantier. Pour les automobilistes, le changement n’est pas perceptible. Par contre, leur sortie est à nouveau ouverte et c’est la fin des déviations. Ils vivent donc moins de désagréments au quotidien’’, souligne Valérie Vanderkelen.

Ces travaux ont libéré de la place pour un futur train et permettent l’arrivée du RER. À terme, dans un rayon de trente kilomètres autour de Bruxelles, les voyageurs pourront compter sur un train rapide toutes les quinze minutes aux heures de pointe. C'est une manière d'enrayer la congestion automobile dans et autour de la capitale. On parle de ce projet depuis des années mais il est sans cesse reporté. La dernière date avancée est 2022.

La gare et la station de métro Schuman sont actuellement toujours en travaux et ce, jusqu’en 2015. L’idée est de constituer un pôle multimodal, à savoir "un complexe qui unit le ferroviaire avec la station de métro et qui renvoie aussi aux autres moyens de transports dans le quartier, tels que les bus et les taxis", explique Valérie Vanderkelen. Schuman deviendra donc un vrai nœud de communication.

Florence Hainaut

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK