Réorganisation chez Prayon à Engis: 81 postes pourraient être supprimés

Le site de Prayon à Engis
Le site de Prayon à Engis - © Archive MICHEL KRAKOWSKI - BELGA

Un conseil d'entreprise portant sur la réorganisation des activités s'est déroulé vendredi chez Prayon, à Engis. Pour résoudre ses difficultés économiques, l'entreprise prévoit la suppression de 81 postes par des prépensions et des départs volontaires, mais sans licenciement. La concertation sociale doit se poursuivre.

La société Prayon, active dans la production des phosphates, est actuellement confrontée à des problèmes de rentabilité. La direction négocie depuis le mois d'octobre avec les représentants des travailleurs un plan de réorganisation des activités. Celui-ci prévoirait un remaniement de différents services et départements, mais aussi un plan social.

Pour l'instant, la suppression de 81 postes serait envisagée, apprend-on à bonne source. Aucun licenciement ne serait prévu, mais bien des départs en prépension ainsi que des départs volontaires, et ce parmi les salariés, les employés et les cadres.

L'objectif de l'entreprise engissoise serait d'étaler cette réorganisation sur 2 ans, tout en mettant parallèlement en place un plan industriel sur 5 ans. Les négociations entre syndicats et direction se dérouleraient dans un esprit constructif, avec une volonté commune de trouver des solutions satisfaisant au mieux les deux parties

La concertation sociale doit se poursuivre dans les prochaines semaines. Sur son site d'Engis, Prayon emploie environ 800 personnes.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK