Rentrée scolaire sous Covid: des transports en commun toujours remplis malgré une fréquentation moindre

Ce lundi 16 novembre signait la rentrée scolaire après ce congé de Toussaint prolongé. Une rentrée toujours confinée avec l’obligation du télétravail si possible et des cours en distanciel pour une partie des élèves du secondaire.

La STIB annonçait 45% de taux de fréquentation sur son réseau pour ce lundi matin. Pourtant des photos de lignes de trams et de métros très remplis voire bondés nous sont parvenues.

Des compagnies privées sont venues renforcer De Lijn en heure de pointe afin d’éviter les entassements dans ces transports en commun. Par contre, la mesure qui était prévue dès ce lundi en Wallonie a été reportée suite au mouvement syndical né à Charleroi: seuls des comptages sont opérés cette semaines, le renforcement temporaire des lignes de bus les plus fréquentées via des autocars privés ne se fera qu'à partir du lundi 23 novembre.

Du côté bruxellois tous les moyens étaient sur le réseau ce matin, pourtant certains véhicules de la STIB étaient fortement chargés.

2 images
Transports en commun de la STIB bondés en heure de pointe © tous droits réservés

Françoise Ledune, porte-parole de la STIB, explique la situation actuelle :"Nous calibrons notre offre sur l’offre scolaire. Mais la marge de manœuvre est assez réduite car nous avons un nombre limite de véhicules ainsi que de chauffeurs. Ce que nous pouvons faire c’est allonger ce renfort". La STIB demande alors aux écoles d’envisager des sorties décalées niveau par niveau afin d’étaler au mieux l’affluence.

La société de transport se consacre à l’examen des lignes et des stations de manière à pouvoir adapter son offre. "Nous disposons d’outils, comme 'covo' dans les stations de métro. Cela permet grâce aux portillons de mesurer la fréquentation, dans les bus et trams un système similaire est présent au niveau des portes", selon Françoise Ledune.


►►► À lire aussi : Des bus et métros bondés en temps d’épidémie : il existe des alternatives !


Cependant, seulement 30% de la flotte est équipée de ce système. C’est donc par une extrapolation sur l’ensemble du réseau que l’affluence et les lignes chargées sont déterminées.

Distanciation sociale à la STIB: sujet JT du 13/05/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK